A. - Pré-processing du code

Le pré-processing du code est, pour certaines fonctionnalités que l'on détaillera plus loin, confié à des procédures écrites en IDL (6.2) appelées par le code Fortran90 via un petit programme en C. Dans le cas de la simulation numérique de la diffusion thermique 2D et 3D on utilise un mailleur : le logiciel EMC2 de l'INRIA permettant de mailler des structures dans des domaines 2D (voir plus haut pour la documentation).

B. - Processing du code

C'est un code en Fortran90 dont l'exécutable est nommé didacticiel, lancé par le shell lancemoi ou lancemoi_rt   (pour le runtime IDL) en interactif. Dans certains cas, lorsque les calculs ne sont pas trop longs, le contrôle est assuré interactivement par une procédure IDL qui appelle via un C et une bibliothèque dynamique biblio_IDL.so , un module exécutable (plus rapide) FORTRAN90.

C. - Post-Processing du code

Ce sont des procédures développées en IDL procédural appelées par le fichier de commande lancemoi . Dans certains cas on utilise le lociciel gnuplot (EQUATION DE POISSON 1D & 2D, EQUATION DES CORDES VIBRANTES, MECANIQUE DES FLUIDES NUMERIQUE 1D) - fichiers de paramètres :   gpdim1.visual1.1 ,   gpdim1.visual1.2 ,   gpdim1.visualP1D.1 ,   gpdim1.visualP1D.2 ,   gpdim2.visualP2D.1 ,   gpdim2.visualP2D.2 ,   gpdim2.visualP2D.3 . Les fichiers "machines" sont suffixés .dat et sont exploitables par ce logiciel ou par les procédures IDL (hormis le fichier matrice.dat). Les fichiers éditables sont suffixés .txt ; ce sont des fichiers résultats (historiques du cours du développement) ou bien principalement des fichiers décrivant les paramètres des tests de simulations numériques. Les fichiers de commandes gnuplot générés par le code didacticiel sont, eux, suffixés .gp . L'exploitation d'un fichier de commande gnuplot se fait (sous gnuplot) par load "fichierx" et en faisant une visualisation pleine page si nécessaire.

Sommaire
page precedente home page page suivante