Rapport de DEA

Modélisation d’une crise intrusive au Piton de la Fournaise (Réunion). Atténuation des perturbations thermomécaniques sur les mesures de déformations

François Beauducel

Rapport de stage de DEA, Institut de Physique du Globe de Paris, 1, 47-81, 1992.

Publication relative à mon |DEA|.


Abstract. Afin de réaliser et de contraindre un modèle global de déformations du volcan Piton de la Fournaise (île de la Réunion), il est intéressant de se fonder sur des mesures clinométriques, précises et abondantes. en revanche, la recherche de signaux liés à l'activité volcananique nécessite l'atténuation post-acquisition des effets météorologiques, essentiellement thermomécaniques, induits sur le massif. une première méthode consiste à considérer la fonction de transfert inclinaison / température, qui, si elle est stable dans le temps, permet de "décorréler" toutes les composantes de fréquences (amplitude et phase) due aux effets thermiques. L'observation sur certaines stations d'une polarisation des mouvements clinométriques diurnes dans l'espace permet d'élaborer une seconde méthode par changement de repère. Grâce à ces deux types de traitement des signaux, le rapport signal sur bruit en amplitude est augmenté d'un facteur 4 à plus de 10 dans certains cas. Les méthodes sont mises au point sur les données du Piton de la Fournaise acquises depuis octobre 1991 et sur celles du Colima (Mexique) de mars à août 1991. Disposant ainsi de signaux exempts de "bruit thermique", une modélisation 2D des déformations de la surface libre du Piton de la Fournaise - par surpression dans la chambre magmatique - peut être proposée. Un modèle reprenant l'évolution de l'intrusion lors de la crise du 7 décembre 1991 est en cours de calcul et sera présenté lors de la soutenance orale du mémoire.



|CV| |Research| |Publications| |Merapi Volcano| |Home|